PROPOS DE FRANCOIS HOLLANDE, premier secrétaire du Parti Socialiste.

 

Lors de sa venue à Thouars le 3 février 2007, François HOLLANDE a abordé le dossier du Centre Hospitalier Nord Deux Sèvres avec les représentants du Collectif de défense de l'offre de soins en Nord Deux-Sèvres. Informé de son évolution, il nous a tenu les propos suivants :

« Je suis sensible à vos préoccupations. Trois villes et trois hôpitaux de ce département ont fait le choix de se regrouper et de collaborer. C'était un choix courageux. La fusion de votre hôpital a été citée en exemple et reconnue. On y saluait un exemple de coopération.

Si je comprends bien ce que l'on vous propose aujourd'hui, c'est-à-dire le plateau technique au profit d'une seule des trois villes, on assiste à la rupture du pacte, une rupture qui ne donnera satisfaction à personne. Si ce projet aboutit, aucune coopération ne sera plus possible nulle part et ça, ce n'est pas bon. Comment fera-t-on ensuite pour convaincre les hôpitaux de travailler ensemble.

Avec ce projet, on entre dans l'antichambre de la destruction. Vous avez raison de le combattre et je vous aiderai »

                                                                        R. VACHON, vice-président du collectif