COMITÉ DE VIGILANCE POUR LE MAINTIEN DES SERVICES PUBLICS DE PROXIMITÉ de LURE et de LUXEUIL
Association régie par loi du 1erJuillet 1901

Siège social : Hôtel de Ville – 02 rue de la Font - 70200 LURE

(Cotisation annuelle : 5 €)

Président : Michel ANTONY

3 rue Labarbe - 70200 MAGNY VERNOIS – (France)

( et 2 03.84.62.91.65 - Michel.Antony@ac-besancon.fr ou Michel.Antony@wanadoo.fr

 

Membre de la COORDINATION NATIONALE des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité
Siège social : Hôtel de Ville – 12400 ST AFFRIQUE

Site : http://www.coordination-nationale.org

Contact : postmaster@coordination-nationale.org

 

Réponse à Michel RAISON

Janvier 2006

 

 

Michel RAISON : entre mépris et compromissions. Triste dérive ?

 

Dans un interview accordé à une publication pseudo satirique locale de décembre 2005, le député Michel RAISON cautionne un type de journalisme exécrable qui fait de la sinistre caricature et du harcèlement ses méthodes préférées d’investigation. Que Monsieur Raison fasse cette démarche alors que l’organe en question traîne dans la boue et harcèle jusqu’à l’insoutenable des responsables locaux dont certain(e)s sont proches politiquement de lui en dit long sur son élégance, son sens de la solidarité, et sur la manière dont il conçoit un sain débat démocratique. Qu’il le fasse alors que le directeur de la publication est en procès pour ses méthodes est également pour le moins étonnant !

Ce qui est plus grave, pour nous Comité citoyen de plusieurs centaines de membres, et capable d’en mobiliser des milliers d’autres, c’est qu’un député de la République se permette de dénigrer et d’injurier une association représentative et d’en caricaturer les combats et les objectifs.

Monsieur RAISON dit : « Je suis allé voir le Comité de vigilance à Lure » alors que c’est nous qui sommes allés le voir à Luxeuil en début 2003. Il n’est venu à Lure que pour assister à notre soirée sur la Santé pour tous qui avait regroupé plus de 500 personnes. Il poursuit « C’est un repaire d’alter mondialistes provocateurs… ». Ce qui gêne évidemment un petit politicien, c’est que notre Comité est fortement pluraliste et totalement indépendant. Nous comptons sans doute des alter mondialistes, mais également des amis politiques de Monsieur RAISON, et bien d’autres courants de pensée. Quant au terme « provocateur », si la provocation est parfois une tactique nécessaire, ce n’est pas, loin de là, l’élément essentiel d’un Comité qui travaille sur dossiers et en liaison avec les demandes réelles de la population sous-vosgienne. C’est bien pour cela que nous sommes aujourd’hui un MOUVEMENT INFLUENT, REPRÉSENTATIF ET FORTEMENT RECONNU.

Plus loin il nous présente comme « relayé par un gauche qui a besoin d’agiter des épouvantails. Le comité de vigilance transforme la peur naturelle des gens en catalyseur politique. » Outre que notre politicien, ici, méprise ouvertement « les gens » qui ne sont pas capables à ses yeux d’agir et de penser seuls, il agit comme trop souvent en minimisant les problèmes réels. Il ose affirmer ensuite que « je ne crois pas que les zones rurales soient en panne de services publics », ce qui est soit un mensonge éhonté, soit une totale méconnaissance de son milieu géographique. La fermeture des Assedic de Lure, la fermeture du CIO de Luxeuil, la fermeture du commissariat de Lure mal compensée en nombre de personnes par la gendarmerie (ce que les gendarmes nous avouent eux-mêmes), la fermeture des Urgences de Luxeuil, la fermeture des Urgences de Lure (les deux sites possédant une compensation insuffisante en Accueil de soins non programmés, qui plus est, fermés de nuit de minuit à 8h), la fermeture de la maternité de Luxeuil, la fermeture de la cardiologie de Lure, la fermeture de l’ORL sur Luxeuil, de la chirurgie sur Luxeuil et sur Lure, la disparition progressive des plateaux techniques hospitaliers luron et luxovien, la disparition d’un des 3 SMUR qui touche cruellement tout le secteur et pas seulement la ville de Luxeuil puisque les SMUR agissent pour tout le CHI… ne sont sans doute pas des services publics ou au public ? Il faudrait sans doute acheter un dictionnaire à Monsieur RAISON, car il a des problèmes avec le vocabulaire, et un guide de l’action politique, car il a des problèmes avec la défense de son territoire. Non Monsieur RAISON, nous ne jouons pas sur les peurs, il n’y en a pas besoin, la situation est déjà souvent suffisamment grave comme cela.

Enfin il ose nous accuser « d’archaïsme et d’immobilisme ». Si l’archaïsme, c’est lutter contre la désertification sanitaire d’une région, c’est défendre des transports publics et routiers indispensables, c’est soutenir les chômeurs des Assedic ou les jeunes et leurs parents qui utilisent les services du CIO, alors Monsieur RAISON, nous sommes fiers de défendre cet archaïsme là. NOTRE SECTEUR A BESOIN D’UN VRAI AMÉNAGEMENT ÉGALITAIRE ET SOLIDAIRE DU TERRITOIRE, pas de subir des suppressions ou des regroupements qui sont surtout vécus par les utilisateurs et les responsables comme des restrictions et des gênes insupportables : Monsieur RAISON, interrogez donc les pompiers, les ambulanciers, les personnels hospitaliers surchargés...

Et de quel immobilisme nous accuse-t-on ? Depuis plus de 3 ans le Comité développe dossiers, courriers, rencontres (4 fois avec préfectures et sous préfectures, 3 fois avec l’ARH, une fois avec le Ministre de la santé…), manifestations (plusieurs milliers à Lure, Luxeuil et Vesoul), votes (25 000 votants lors du référendum pour le Smur et les urgences de janvier 2004)… Totalement bénévolement il se place au côté des populations locales en difficulté. Nos actions ont ralenti, voire empêché, des dérives et des suppressions, ont permis de maintenir un SMUR sur Lure et d’obtenir la promesse de réouverture du 3° SMUR sur Luxeuil sans toucher aux autres services (revendication que nous mettons en avant systématiquement, faisant preuve ainsi d’une absence totale de localisme imbécile). Sans doute que, avec d’autres évidemment (nous, nous ne récupérons pas tout ce qui se fait sur notre secteur), nos actions ont permis de mieux prendre en compte les dossiers « Transports » et « réaménagements » partiels et fort insuffisants des deux sites hospitaliers de Lure et de Luxeuil. Aujourd’hui tristement ils ne sont plus que de simples hôpitaux locaux, et non plus malheureusement des hôpitaux de proximité, comme Monsieur RAISON faussement ose encore l’indiquer et en faisant ainsi preuve d’une méconnaissance des termes de qualification hospitalière.

L’immobiliste, c’est celui qui fait de la politique à la petite semaine, qui multiplie les vaines polémiques au lieu d’agir unitairement,  et l’archaïque c’est celui qui  utilise des moyens et des méthodes de presse d’un autre âge et d’une intolérable idéologie sous-jacente pour essayer de se faire valoir, sans égard pour les populations, les élus et les militants engagés au service de notre région.

 

Nous sommes tristes et désolés de la teneur stupide, contre productive et mesquine du débat lancé par un élu du peuple.

 

SI VOUS VOULEZ VRAIMENT AMÉLIORER VOTRE RÉGION, REJOIGNEZ NOUS ENCORE PLUS MASSIVEMENT POUR DÉFENDRE ENSEMBLE NOS SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC DE PROXIMITÉ.

 

Édité par nos soins – Ne pas jeter sur la voie publique - Merci