Des nouvelles de la manif de Clamecy !

  
Aprés la manif d'Ivry dont est revenue enchantée notre délégation, nous avons préparé la nôtre pleins d'idées nouvelles pour l'animer...
Pari réussi le Samedi 9 juin pour l'Association des Usagers des Services de Santé du Haut Nivernais (AUSSHN) !

Prés de 2000 personnes dans les rues .Tous unis pour un égal accès aux soins de qualité.
Nous appelions depuis plusieurs semaines à manifester.
Trois ambulances ouvraient le cortège avec sirènes et gyrophares tandis que des dizaines de petits en poussettes arboraient avec fierté d'être nés ici comme ce Théo né à Clamecy, promo 2006, frères, soeurs, parents, et même grand-parents étaient venus dire leur attachement à cette maternité.
Les blouses blanches de l'hôpital étaient mobilisées pour défendre leur emploi et une certaine idée du service public à l'image de Michel Filidori chef de service maternité qui dénonce la seule logique financière qui conduirait à une fermeture.
 Les maires et les élus municipaux  sont venus  (155 communes contactées) eux aussi ,écharpe tricolore en bandoulière.
A la veille du premier tour des élections législatives de nombreux candidats de la 3e circonscription de la Nièvre se sont fondus dans le cortège: Christian Paul le député Socialiste sortant, Brigitte Freytag pour l'UMP, Bernadette Orphelin candidate des Verts, Jean-marc Soisson de la Gauche Populaire, et Denis Segonds de Lutte ouvrière. Marcel Charmant, Président du Conseil Général de la Nièvre, et le Sénateur maire de Chateau-chinon René-Pierre Signé avaient également fait le déplacement.
L'ensemble des revendications pourrait finalement tenir en une formule ,celle de notre député:
Une maternité à Clamecy est non négociable , un service d'urgence mobile est non négociable parce que la vie est tout simplement non négociable!
Même les sage-femmes  y sont allé de leur discours par la voix de l'une d'entre elle, en réaffirmant avec force le refus de leur profession de voir se développer en France de véritables usines à bébés , des accouchoirs incapables d'accueillir dignement chaque maman et d'ajouter que soutenir l'hôpital de proximité , c'est défendre un service public de proximité ,c'est défendre un service public plus soucieux des besoins de santé de la population que des impératifs de rentabilité.
Elle a rappelé que depuis trente ans la politique de santé avait fait diminuer de moitié le nombre de maternité.
La Coordination était représentée par le Comité de soutien de l'hôpital de Decize.
Nous les remercions chaleureusement d’avoir été à nos côtés.
Leurs banderoles étaient bien visibles afin de ne pas oublier que le problème se pose partout en France.
Mr Gaudry a été interviewé par FR3 Bourgogne pour la Coordination nationale de défense des hôpitaux et maternités de proximité.

Pour cause d'élections le sous-préfet n'a pas souhaité nous recevoir samedi 9 juin.
Nous le rencontrerons donc la semaine prochaine afin de lui apporter les 8800 signatures ramassées à ce jour (Pétition encore en ligne sur
www.ausshn.org).
En attendant notre Président Robert Mory nous a rappelé que la lutte n'était pas finie ...
Les commerçants solicités par le personnel hospitalier vont donc être contactés afin de faire une ville blanche rapidement, un logo commun mentionnant commerçant solidaire et des suggestions de décoration de porte en blanc leur seront proposés....

Bref tout le monde bouge! Tous solidaires!
Maintenant , je ne voudrais surtout pas oublier de vous dire merci à tous ceux qui nous soutiennent et particulièrement ceux de la coordination par leurs petits messages avec une mention spécial à Michel Antony.
Bon courage et tenez bon aux autres qui comme nous sont en lutte pour la vie.


Laure Déléguée Périnatale de l'AUSSHN 
ausshn@wanadoo.fr
Pour les détails, les actions, contacts, renseignements et photos voir www.ausshn.org.

PS: AUJOURD'HUI FRANCE BLEUE BOURGOGNE à MIDI émission en directe débat sur LES MATERNITÉS DE PROXIMITÉ