COMMUNIQUE DE LA FEDERATION BOURGUIGNONNE DES MAISONS DE SANTE ET DES RESEAUX DE PROXIMITE :

La diminution brutale et importante de la dotation régionale du FIQCS remet en cause

le développement des maisons de santé et des réseaux de proximité

 

La diminution annoncée de l’enveloppe du FIQCS Bourgogne à 7.6 millions d’euros entraîne la prise de mesures drastiques envers les promoteurs avec des risques quantitatifs, qualitatifs et organisationnels pour l’avenir des projets. Les projets existants se voient amputer sans concertation de 15 à 20 % de leur budget selon les cas, ce qui génère l’inquiétude des professionnels et des salariés et l’incompréhension face aux engagements contractuels non tenus.

L’ Urcam de Bourgogne a prévu de geler les crédits des projets les plus coûteux à 20 % (impact de 650 000 €) et l’ensemble des autres dossiers à 15 % (150 000 €).

Cette mesure touche des projets qui sont prioritaires au vu des orientations nationales avec notamment les thèmes de soins palliatifs, réseaux polyvalents de proximité, cancer, réseaux gérontologiques, maisons de santé et expérimentations innovantes.

Par ailleurs, les 7 dossiers concernés par l’expérimentation des nouveaux modes de rémunération font partie des dossiers concernés par le gel.

Cette mesure décidée par l’ Assurance Maladie intervient au moment même de la publication au journal officiel de la Loi HPST et de l’annonce par Roselyne Bachelot du lancement du chantier autour des NMR ( Nouveaux modes de rémunérations ). Mais quel professionnel acceptera de s’engager avec un organisme qui ne respecte pas sa signature ???

 Il est incompréhensible que dans une région qui comprend des maisons de santé dont l’exemplarité est reprise au niveau national ( Saint Amand en Puisaye, Guyon, etc…) les premières mesures de l’ Assurance Maladie soient de fragiliser ces structures au risque de les voir arrêter leur activité au service de la santé.

La Fédération Bourguignonne des Maisons de santé et des Réseaux de Proximité va étudier tous les moyens juridiques et politiques afin de faire respecter les engagements de l’ Assurance Maladie envers les professionnels et la population de la Région Bourgogne.

Le Bureau du FIQCS Bourgogne sera amené à examiner en fin d’année des dossiers pour lesquels nous n’avons aucune marge et qui pourtant sont structurants pour l’avenir, il est bien évident que dans ces conditions le besoin des professionnels et de la population risque d’attendre  :


 Contact : S Casset 06 31 95 66 39  / M Serin 06 50 89 92 58

Réseau de Santé du Haut Nivernais
Centre Hospitalier
BP 174
14 route de Beaugy
58 503 CLAMECY  Cédex
Tél : 03 86 27 60 14
Fax : 03 86 27 61 17