Non aux fermetures de sites hospitaliers et de MATERNITÉS !

Nous sommes toutes et tous usagers et solidaires de Lannemezan, de Carhaix, d'Ivry, de Lourdes, de Sèvres, de Clamecy, etc.

« A 18H00 (le 21/01/2008), nous avons appris que nous devions mettre la clé sous la porte à minuit et que toutes les femmes seraient orientées vers le centre d'appel du 15. » : voilà ce qu'ont vécu les sages femmes de la maternité de Lannemezan ! Une décision arbitraire et scandaleuse !

La maternité de Lannemezan a fermé ses portes à minuit le 21 janvier ! Au mépris du choix des femmes qui souhaitaient accoucher dans leur maternité, près de chez elles, au mépris de la sécurité de celles qui se retrouvent maintenant à plus d'une heure de route, suivant les conditions météorologiques, de tout lieu d'accouchement, au mépris des personnels qui n'ont été informés qu'au dernier moment de l'arrêt brutal de toute activité, au mépris de tous les élus et de toute une population !!!

L"Agence Régionale d’Hospitalisation a de nouveau décidé arbitrairement de cette fermeture. Un jugement en référé du 21 novembre 2007 du Tribunal Administratif lui imposait de procéder à un réexamen de la situation dans les deux mois. Passant outre cette décision de justice, l"ARH et le ministère  avaient ordonné une première fermeture le 27 novembre. La maternité avait ré-ouvert ses portes le 20 décembre sous la pression de la population, du comité et des élus s"appuyant sur le jugement du 21 novembre, et après la naissance d"un petit Théo aux urgences de l"Hôpital !!!

Que se passe-t-il aujourd’hui ? L"ARH a laissé passer les deux mois imposés. Avec qui et comment a-t"elle procédé au réexamen du dossier ? Quels sont les arguments et contre -arguments invoqués ? Nous n"en saurons rien ! Le couperet est de nouveau tombé !


CE GOUVERNEMENT N'ACCORDE AUCUNE ATTENTION À UN AMÉNAGEMENT ÉQUITABLE DU TERRITOIRE EN MATIÈRE DE SANTÉ,

IL  BAFOUE LA DÉMOCRATIE REPRÉSENTATIVE  EN NE TENANT PAS COMPTE DES AVIS DES ÉLUS

IL BAFOUE LES ASPIRATIONS LÉGITIMES DE TOUTE UNE POPULATION À UNE SANTÉ DE PROXIMITÉ.


Il ne reste plus aujourd"hui en France que moins de 600 maternités contre moins de 1800 en 1972 : 3 fois moins !!! pour une population qui a largement augmenté et dont la natalité est une des premières d"Europe. Chaque année voit son lot de maternités fermées. Carhaix, Clamecy, Lourdes, Ivry, Sèvres, Saint Vincent de Paul à Paris et d"autres ?...  sont aussi menacées.

Quel sera le bien naître des enfants de demain ? De simples numéros dans une chaîne de soins déshumanisée…

Plus que jamais aujourd'hui, nous pouvons reprendre à notre compte la déclaration que lançaient en 2003, les paimpolaises et paimpolais, et que nos ami(e)s de Clamecy viennent de relancer pour leur propre compte :

« Nous, paimpolaises et paimpolais réunis le 8 mars 2003, solidaires des luttes des femmes à travers le monde, déclarons :

- que les attaques lancées contre les maternités sont des attaques lancées d'abord contre les femmes,

- que les mesures gouvernementales concernant la maternité et la naissance, traduisent la volonté d'imposer une politique privilégiant l'hyper-médicalisation et la technique aux dépens de l'humanisation,

- que la politique de réduction massive de l'offre de soins est une atteinte à l'égalité d'accès aux services publics de la santé.

Nous réclamons la révision complète et la suspension des mesures gouvernementales imposant la fermeture des petites maternités de proximité.

Nous refusons :

- que l'accouchement soit réduit à un acte médico-technique, médico-chirurgical,

- que la naissance de nos enfants soit banalisée, déshumanisée, désacralisée,

- que nos corps soient assujettis au pouvoir de ceux qui légifèrent et nient la réalité d'une naissance dans toute sa dimension affective, humaine, sociale,

- que la grossesse soit apparentée à une "maladie", la naissance à un "risque", l'accouchement programmé, standardisé,

Nous exigeons d'être entendus et respectés :

 La naissance est un acte de vie et de santé vécu dans un corps sexué féminin, dans un couple, dans une famille, dans une communauté et dans un état,
 La naissance est un moment d'exception où il nous est possible de favoriser la création du lien, fondement de toute relation humaine et de l'autonomie. »

Nous vous appelons à diffuser cet appel et partout à refuser les fermetures

Contact : Michel ANTONY - 3 rue Labarbe - 70200 MAGNY VERNOIS (France)
( 03.84.62.91.65) - Michel.Antony@wanadoo.fr

*************************************************************************
Coordination Nationale
des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité
Mairie de St Affrique 12400 - Site http://www.coordination-nationale.org - Postmaster@coordination-nationale.org
Coprésidents - Michel ANTONY  et André LACHARD

Michel.Antony@wanadoo.fr - alachardsbesson@akeonet.com
****************************************************************************************************************************************